L'infini puissance du coeur

Ce documentaire m’a fait du bien en me parlant de ce cœur sous différents angles : spirituellement et scientifiquement. A découvrir, puis à revoir encore et encore ! Extraire, à chaque fois, ce qui résonnera pour vous dans l’instant.

Stéphanie Crenn
L'appel à la guérison, L'appel au féminin par Jeff Foster traduit par La Divine Pagaille
47321066_2207882362832921_6445801271893950464_n.jpg

Quand nos blessures d'enfance restent non transformées, quand nous enterrons les sentiments douloureux et que nous vivons comme un faux « soi » dans le monde, peu importe notre succès, notre célébrité, notre puissance ou notre «illumination», ces blessures finissent par dicter notre discours et nos actions de leur maison sombre au plus profond de l'inconscient. Et nous finissons par devenir violents, manipulateurs et malhonnêtes envers les autres et envers nous-mêmes.
Le voyage de guérison prendra beaucoup de courage !
On nous demandera d'inviter des sentiments atrocement inconfortables à la lumière d'une connaissance consciente.

Sur le chemin de la guérison, nous pouvons nous sentir plus vulnérables que jamais.
Plus angoissés que jamais.
Plus en colère que jamais.
Plus puissant et impuissant, plein d'espoir et désespéré que jamais, au fur et à mesure que la matière insupportable devienne finalement supportable dans le champ de Présence.
Mais maintenant, au moins, nous RESSENTONS ces sentiments. Ils peuvent donc être connus, et reconnus, embrassés, et acceptés, et digérés. Ils ne sont plus rejetés sur les autres. Ils ne sont plus vomis inconsciemment dans le monde.

Peu importe à quel point nous nous pensons «spirituels» ou «libres», peu importe les efforts que nous avons déployés pour créer un faux «moi», peu importe combien nous croyons avoir transcendé nos problèmes, nous ne pouvons ignorer le cri de notre humanité plus longtemps.

Notre sensibilité, nos corps et nos sentiments, nos doutes, notre vulnérabilité exquise, splendeur du féminin - nous devons honorer tout cela maintenant, plus que jamais.

JEFF

Art. Julian Callos

Stéphanie Crenn
Rencontre coup de coeur : Sylvain du Boullay : Notre nature profonde

Mon coup de coeur de ce mois est Sylvain que j’ai eu la chance de rencontrer en partageant 3 jours avec lui. Sylvain pose des mots sur ce que je vis en ce moment : ma perception du corps et de ma nature profonde. Cette interview tirée de Tistrya est aussi un lien vers des documentaires que je vous recommande.

Beau visionnage !

Stéphanie Crenn
ALLEZ JUSQU’AU BOUT…

« J'ai accompagné jusqu'au bout amer ma propre solitude, mon propre abandon. Il est bon et juste d'accompagner jusqu'au bout tout ce qu'on ressent, d'aller au plus aigu de la pointe. Pour être délivré de quelque chose, surtout le rejoindre de si près, de si près qu'on sente le souffle du dragon dans la nuque ! Oui seulement si je suis capable d'accompagner ma misère, de l'admettre, de la reconnaître, elle prendra fin; mais si je tente de surmonter, de succomber à l'héroïsme ou à la seule indignation « c'est horrible », alors tout se durcit et se prolonge.

En prenant dans notre responsabilité ce que nous vivons, ce que nous faisons, ce que nous disons, nous avançons sur un chemin de paix. »

Christiane Singer

Stéphanie Crenn
LE MOUTON NOIR DE LA FAMILLE

Les soi-disant "moutons noirs" de la famille sont en fait des chercheurs de chemins de libération pour l'arbre généalogique.

Les membres de l'arbre qui ne s'adaptent pas aux normes ou aux traditions du système familial, ceux qui, depuis tout petits, cherchaient constamment à révolutionner les croyances, allant à l'encontre des chemins marqués par les traditions familiales, ceux-là, critiqués, jugés et même rejetés, sont généralement des appels à libérer l'arbre d'histoires répétitives qui ont frustrés des générations entières. Les "brebis noires", celles qui ne s'adaptent pas, celles qui crient leur rébellion , jouent un rôle de base dans chaque système familial, elles réparent, désintoxiquent et créent une nouvelle branche pleine de fleurs dans l'arbre généalogique. Grâce à ces membres, nos arbres renouvellent leurs racines. Sa rébellion est terre fertile, sa folie est eau qui nourrit, son entêtement est air nouveau, sa passion est le feu qui rallume le cœur des ancêtres. D'innombrables désirs réprimés, de rêves non réalisés, de talents frustrés de nos ancêtres se manifestent dans la rébellion de ces moutons noirs cherchant à se réaliser.

L'arbre généalogique, par inertie, veut continuer à maintenir le cours castrateur et toxique de son tronc, ce qui rend la tâche de nos brebis difficile et conflictuelle. Mais qui apporterait de nouvelles fleurs à notre arbre, sinon elles ? Qui créerait de nouvelles branches ? Sans elles, les rêves non réalisés de ceux qui soutiennent l'arbre des générations en arrière seraient enterrés sous leurs propres racines.

Que personne ne te fasse douter, soigne ta "rareté" comme la fleur la plus précieuse de ton arbre. Tu es le rêve réalisé de tous tes ancêtre.

Bert Hellinger

Anne Rialland Bouchara